Les villages dans l’empire byzantin, IVe-XVe siècle, édité par J. Lefort, C. Morrisson et J.-P. Sodini, 2005, 591 p. 39 €

Ce volume est issu des travaux du XXe Congrès international des Études byzantines réuni à Paris en 2001. Il comprend trente-neuf contributions dont vingt-deux en anglais, quinze en français, une en allemand et une en italien. Historiens et archéologues y analysent l’évolution du village médiéval dans le monde méditerranéen du Ve au XVe siècle depuis la France et l’Italie jusqu’à la mer Noire et à l’Égypte en passant par la Grèce et les Balkans, l’Asie Mineure, Chypre, la Syrie et la Palestine. La naissance et la transformation du village byzantin y sont abordées dans une perspective pluridisciplinaire à partir des documents d’archives et des résultats de l’archéologie et de la numismatique (fouilles, prospections, découvertes monétaires). Ce livre, accompagné de nombreuses illustrations, cartes et plans inédits, et de bibliographies thématiques, fait pour la première fois le point sur le peuplement rural dans le monde byzantin, en le comparant à l’évolution mieux connue de l’Occident médiéval et du Proche-Orient islamique.

This book originated in the proceedings of the 20th International Congress of Byzantine Studies, Paris, 2001. It includes 39 papers (22 in English, 15 in French, one in German and one in Italian). Historians and archaeologists collaborated in analyzing the evolution of the medieval village in the Mediterranean world (5th-15th c.) from France and Italy to the Black Sea and Egypt, covering Greece and the Balkans, Cyprus, Asia Minor, Syria and Palestine. The origin and transformation of the Byzantine village are considered in a interdisciplinary approach relying on textual and archaeological or numismatic evidence (excavations, surveys, coin finds). The book contains many illustrations, maps, plans and thematic bibliographies. It gives for the first time a state-of-the art survey of rural population and settlement in the Byzantine world, compared with the better known evolution of agrarian society in Medieval West and Islamic Near East.