Bibliothèque byzantine

Presses Universitaires de France
108, boulevard Saint-Germain, 75006 Paris

Seuls les livres de Gilbert Dagron sont encore disponibles


Série : Traité d’études Byzantines

Venance Grumel, La chronologie, 1958, 487 p. (21 x 27). Épuisé.
Techniques, méthodes, édition et critique des sources : telles sont les préoccupations qui ont inspiré ce traité, qui plus que le bilan du passé voudrait être un instrument pour l’avenir, et auquel l’auteur a souhaité donner un caractère avant tout pratique. Trois parties : I. L’origine des ères mondiales ; II. Les cadres chronologiques ; III. Tableaux chronologiques.

André Bataille, Les papyrus, 1955, 97 p. (21 x 27) et 14 planches avec transcription. Épuisé.
Le document papyrologique : matière, forme, écriture, datation. L’interprétation du document papyrologique. Les recueils de textes. Les grands problèmes : histoire politique, chronologie, géographie, organisation administrative, droit, armée, vie économique, vie religieuse, vie intellectuelle, etc.


Série : Documents

Vitalien Laurent, Documents de sigillographie : la collection C. Orghidan, 1952, 342 p. (21 x 27), 70 planches. Épuisé.

Irène Melikoff-Sayar, Le Destan d’Umur-Pacha, 1954, 157 p. (21 x 27). Épuisé.

André Guillou, Les archives de Saint-Jean-Prodrome sur le mont Ménécée, 1955, 219 p. (21 x 27), 4 planches. Épuisé.


Série : Études

Antoine Bon, Le Péloponnèse byzantin jusqu’en 1204, 1951, 231 p. (17 x 22), 4 cartes. Épuisé.
Le Péloponnèse de l’époque romaine jusqu’à Justinien. Invasions et incursions étrangères. Organisation civile, religieuse et militaire. La vie sociale, économique, intellectuelle et artistique. Le Péloponnèse à la veille de la 4e croisade. Liste des fonctionnaires mentionnés par les textes, les sceaux et les inscriptions. L’Église du Péloponnèse. – Monographie d’une province, du genre que P. Lemerle avait voulu inaugurer avec Philippes et la Macédoine orientale.

Paul Lemerle, L’émirat d’Aydin, Byzance et l’Occident, Recherches sur la geste d’Umur Pacha, 1957, 276 p. (17 x 22), 3 cartes, 2 planches. Épuisé.
Interprétation historique de l’épopée turque éditée et traduite dans la série "Documents", n° II, ci-dessus. Intéresse l’histoire du bassin oriental de la Méditerranée dans la première moitié du XIVe siècle, vue pour la première fois à travers les relations complexes entre les émirats turcs, l’empire byzantin et les États latins. Tableau chronologique général.

Wanda Wolska, La Topographie chrétienne de Cosmas Indicopleustès, Théologie et science au VIe siècle, 1962, 329 p. (17 x 22), 23 fig., 15 planches. Épuisé.
Le même auteur a donné, de l’ouvrage célèbre de Cosmas, une édition critique entièrement nouvelle, avec la première traduction française, dans la collection "Sources chrétiennes". Elle donne ici, en deux grandes parties, "Cosmas et l’Orient", "Cosmas et Alexandrie", l’étude de tous les problèmes posés par cette œuvre difficile, c’est-à-dire en fait des grands courants de pensée dans l’Orient du VIe siècle. Ouvrage important aussi pour la géographie et la cosmographie antiques.

Nicolas Svoronos, Recherches sur la tradition juridique à Byzance. La Synopsis Major des Basiliques et ses Appendices, 1964, 210 p. (17 x 22). Épuisé.
Sur la base d’un dépouillement rigoureux de la tradition manuscrite d’un grand nombre de textes juridiques des Xe-XIIIe siècles, l’auteur reconstitue l’évolution des collections et des "éditions", redresse la chronologie et par conséquent l’interprétation, révèle des inédits, esquisse une histoire de la vie du droit byzantin.

Hélène Ahrweiler, Byzance et la mer. La marine de guerre, la politique et les institutions maritimes de Byzance aux VIIe-XVe siècles, 1966, 502 p. (17 x 22), carte. Épuisé.
Premier exposé chronologique et systématique de toutes les données concernant cet important sujet, qui intéresse tous les aspects de l’histoire de Byzance, et conduit à propos de cette histoire à une interprétation souvent nouvelle. Appendices sur les équipages, les catégories et types de navires, les chantiers navals et arsenaux. Édition d’une série de textes sur la marine byzantine. Index de 40 p. sur deux colonnes.

Paul Lemerle, Le premier humanisme byzantin, Notes et remarques sur enseignement et culture à Byzance des origines au Xe siècle, 1971, 327 p. (17 x 22). Épuisé.
L’interruption de la culture hellénique en Occident. L’hypothèse du relais syro-arabe. Le sort de l’hellénisme profane à Byzance pendant les trois premiers siècles de l’empire. Les siècles obscurs : rupture ou continuité. Fermentation, curiosités, progrès techniques : les premières grandes figures. Léon le philosophe ou le Mathématicien et son temps. Photius ou le classicisme. Arèthas de Patras. Les écoles, de Bardas à Constantin Porphyrogénète. L’encyclopédisme du Xe siècle. Conclusion. Index général, des termes grecs notables, des manuscrits cités.

Gilbert Dagron, Naissance d’une capitale : Constantinople et ses institutions de 330 à 451, 1ère éd. 1974, réimpression 1984, 578 p. (17 x 21), 3 fig., 7 planches. Prix : 40,50 Euros.
Tout semble donné à la Nouvelle Rome dès l’acte fondateur qui la fait naître sur le vieux site de Byzance : des murailles trop grandes pour ses quelques maisons, un sénat qui précède et provoque l’apparition d’une classe sénatoriale, une préfecture qui anticipe sur l’essor urbain, un cirque-hippodrome qui transforme la population d’une cité orientale en populus romanus. En partant des institutions de la capitale, on mesure les difficultés d’une transposition du modèle romain, les risques de rejet avant la réussite, les étapes, sur un siècle et demi, qui font apparaître une société originale dans la première grande ville du Moyen Âge. Commander ici

Gilbert Dagron, Constantinople imaginaire, études sur le recueil des Patria, 1984, 358 p. (17 x 21), 8 planches. Prix : 21 Euros.
Liste des chapitres : "Éloges" et "Récits des origines" – Genèse des textes et naissance du genre des Patria – La triade des fondateurs : Byzas, Sévère, Constantin – Les "Philosophes" dans la rue – Monuments et prophéties – L’Hippodrome des patriographes : parler courses et parler couleurs – Le "Récit sur la construction de Sainte-Sophie" : présentation, traduction et notes – Le "Récit sur la construction de Sainte-Sophie" : commentaire – Les empereurs, la ville et le temps. Commander ici