Membres associés   

Raphaële MEFFRE

Membre associé

  • Pensionnaire de la Fondation Thiers (2014-2017)

Cursus

  • 2014-2017 Pensionnaire de la Fondation Thiers - Centre de recherches humanistes (Institut de France) / CNRS (SNC 9050), rattachée à l’UMR 8167 « Orient & Méditerranée », équipe « Mondes pharaoniques », 116e promotion
  • 2007-2011 Thèse de doctorat d’Égyptologie intitulée « Le nord de la Moyenne Égypte à l’époque libyenne (XXIIe-XXIVe dynasties) » (sous la direction de D. Valbelle, Université Paris-Sorbonne, Paris IV)
  • 2005-2007 Master d’Égyptologie, « L’œuvre et la place des divines adoratrices de la Troisième Période intermédiaire » (sous la direction de D. Valbelle, Université Paris-Sorbonne, Paris IV)
  • 2005-2006 Diplôme de Recherche Appliquée de l’École du Louvre, « Héracléopolis Magna durant la Troisième Période intermédiaire » (sous la direction d’O. Perdu)
  • 2004-2005 Diplôme de deuxième cycle de l’École du Louvre, « Les cartonnages égyptiens : Aspects techniques et historiques, altérations, méthodes d’intervention » (sous la direction d’H. Guichard)
  • 2001-2004 Diplôme de premier cycle de l’École du Louvre, spécialités égyptologie, art du XXe siècle et art contemporain

Distinctions

  • 2015, 2016 Bourses postdoctorales de l’IFAO
  • 2012, 2016 : Lauréate du Stiftungsfonds für Postgraduates der Ägyptologie de l’Académie des Sciences de Vienne (Autriche)
  • 2008, 2010 Bourses doctorales de l’IFAO

Principaux thèmes de recherches et projets en cours

  • Égypte des périodes tardives, et plus particulièrement de la Troisième Période intermédiaire
  • Histoire politique et sociale de l’Égypte au Ier millénaire
  • Étude des monuments et objets de l’Égypte tardive
  • Anthropologie politique et sociale de l’Égypte tardive
  • Prosopographie, anthroponymie et toponymie égyptiennes

Expériences professionnelles

Missions archéologiques

  • Depuis 2014 Membre de la Mission française des Fouilles de Tanis

Activités d’enseignement

  • 2010-2014 Chargée du cours de Travaux Pratiques à l’École du Louvre pour les élèves de 3e année, spécialité égyptologie

Bibliographie

Ouvrages

  • D’Héracléopolis à Hermopolis : La Moyenne Égypte durant la Troisième Période intermédiaire (XXIe-XXIVe dynasties), Paris, PUPS, 2015 (472 p.).

Participation à des ouvrages collectifs

  • « Dans le secret du caveau d’un prêtre d’Héracléopolis », dans O. Perdu (dir.), Le crépuscule des pharaons : Chefs-d’œuvre des dernières dynasties égyptiennes (cat. d’exp. Paris, 23 mars-23 juillet 2012), Paris, 2012, p. 158-168, no 77-82, et ibid., « Statuette d’Hérichef », « Statue de Somtous trônant », « Statue de Somtous sur le lotus », p. 214-215, no 105, 240-241, no 118, 242-243, no 119.

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « The Funerary Ensemble of Nairis in the Hermitage Museum », Zeitschrift für Ägyptische Sprache und Altertumskunde (ZÄS) 143/1 (2016), p. 77-87 (collaboration A.N. Nikolaev, Saint-Pétersbourg, musée de l’Ermitage).
  • « Le cercueil intérieur de la princesse Sopdet-em-hââout et la famille des rois Roudamon et Peftjaouâouybastet »,Monuments Piot 94 (2015), p. 7-59.
  • « Les ouchebtis memphites d’époque libyenne : Les serviteurs funéraires des taureaux Apis trouvés au Sérapéum », Revue d’Égyptologie (RdE) 66 (2015), p. 133-140 et pl. XIII-XVII.
  • « Les ouchebtis memphites d’époque libyenne : Caractéristiques typologiques locales », Revue d’Égyptologie (RdE) 65 (2014), p. 75-96 et pl. II-VI.
  • « Remarques à propos de la triade d’Osorkon II (Louvre E 6204), avec en annexe une liste récapitulative des dénommées Di-aset-heb-sed », Revue d’Égyptologie (RdE) 64 (2013), p. 41-62.
  • « Un nouveau nom d’Horus d’or de Sheshonq Ier sur le bloc Caire JE 39410 », Bulletin de l’Institut français d’Archéologie orientale (BIFAO) 110 (2010), p. 221-234.
  • « Une princesse héracléopolitaine de l’époque libyenne : Sopdet(em)hââout », Revue d’Égyptologie (RdE) 60 (2009), p. 215-221.

Articles dans des revues sans comité de lecture

  • « Les serviteurs funéraires de Tanis : Une aide à l’interprétation de la nécropole royale », Égypte Afrique & Orient 82 (2016), p. 43-56.
  • « Héracléopolis Magna : Un enjeu de pouvoir à la Troisième Période intermédiaire », Égypte Afrique & Orient 80 (2016), p. 31-42.

Actes de colloques, congrès ou tables rondes

  • « Political Changes in Thebes During the Late Libyan Period and The Relationship Between Local Rulers and Thebes », dans M. Becker, A. Blöbaum et A. Lohwasser (éd.), Prayer and Power : Proceedings of the Conference about the God’s Wives of Amun in Egypt during the First Millennium BC (ÄAT 84), 2016, p. 47-60.

Communications (dans des colloques, tables rondes, etc.)

  • « The Funerary Ensemble of a Libyan Princess of the Beginning of the 22nd Dynasty and the Iconography of Early 22nd Dynasty Cartonnages », au cours du colloque Ancient Egyptian Coffins : Past – Present – Future, Cambridge, 07-09/04/2016.
  • « Egyptological and Non-Destructive Analytical Study of a Ptolemaic Wooden Coffin Lid from Abusir el-Meleq in the Egyptian Museum Cairo » (en collaboration avec N. M. Badr, restaurateur au musée égyptien du Caire), au cours du colloque Ancient Egyptian Coffins : Past – Present – Future, Cambridge, 07-09/04/2016.
  • « The Geographical Backgrounds of the Libyan Power in Egypt », au cours du séminaire international Libyans in Ancient Egypt (Cleveringa Seminar 2015), Nederlands-Vlaams Instituut Cairo NVIC (Netherlands- Flemish Institute in Cairo), Le Caire (Égypte), 26 novembre 2015.
  • « The Relationship Between the Late Libyan Period Rulers and Thebes », au cours du colloque international Prayer and Power : The God’s Wives of Amun in Egypt during the First Millenium BC, université de Münster (Allemagne), 25-27 juin 2015.
  • « L’Égypte libyenne ou les suites du Nouvel Empire : Origine, histoire et spécificité », en collaboration avec O. Perdu (Collège de France) et Fr. Payraudeau (université Paris-Sorbonne), au cours de la journée d’étude internationale : La Libye et l’Égypte antique, Universités de Poitiers et de Limoges, le mardi 14 mai 2013.
  • « Remarques à propos d’une statue méconnue d’Achôris provenant d’Héracléopolis Magna (Caire JE 37542) », au cours de la journée d’étude internationale : La statuaire égyptienne tardive de la Troisième Période Intermédiaire au début de l’époque ptolémaïque, Université Charles De Gaulle – Lille 3, le vendredi 18 juin 2010.