Gnose et manichéisme

Les recherches sur la gnose et le manichéisme menées autour de Madeleine Scopello contribuent à situer l’Équipe sur la scène internationale. Le premier colloque international sur un apocryphe gnostique (l’Évangile de Judas) – faisant partie d’un codex en langue copte nouvellement découvert (Codex Tchacos) –, organisé à Paris en 2006, a vu ses actes publiés chez Brill en 2008 (M. Scopello dir.). L’ouvrage réunit les meilleurs spécialistes de la gnose.
L’attention s’est ensuite portée sur le Codex Tchacos en son intégralité, donnant lieu à une publication collective (M. Scopello dir., Gnosis and Revelation. Ten Studies on Codex Tchacos, 2009). Résultat de réunions de recherche étudiant, au sein de l’Équipe, les liens entre gnose, paganisme et judaïsme sur le thème de l’étranger, un ouvrage collectif intitulé Stranger from the Heaven – Stranger to the World. Gnostic, Manichaean and Mandaean Studies, M. Scopello éd., est actuellement sous presse chez Brill. Y ont participé également C. Dogniez et F. Frazier.
M. Scopello prépare actuellement la tenue d’un colloque international : « Les femmes dans le manichéisme occidental et oriental / Women in Occidental and Oriental Manichaeism », Paris - Sorbonne (27-29/6/2013). Ce colloque se situe dans le cadre du projet international dirigé par Majella Franzmann (Curtin University, Perth, Australie) et M. Scopello (CNRS, UMR 81 67) sur les femmes manichéennes (IIIe-VIIIe s.) ; il prévoit également des réunions de recherche et une série de volumes sur le sujet dans la collection « Nag Hammadi and Manichaean Studies » (Brill).