Parution

Galien de Pergame Un médecin grec à Rome

par Véronique Boudon-Millot

édition 2012


Rarement auteur antique nous a autant parlé de lui, rarement matière autobiographique fut aussi abondante, rarement œuvre fut aussi influente : les textes de Galien ont été traduit en arabe, en arménien et ont voyagé jusqu’à la Chine. De fait la vie du médecin est passionnante.
Né à Pergame au début du IIe siècle après J.-C., Galien (129-216) fut éduqué par un père qu’il aima beaucoup, si bien que ce n’est qu’à sa mort que Galien se décide à quitter sa ville natale pour rejoindre la grande tradition hippocratique des médecins itinérants.
Après avoir soigné les gladiateurs, il se fixe à Rome où sa charge de médecin de Commode (161-192), lui laisse le loisir de se consacrer à ses recherches.
Révéré et jalousé, il dut sans doute quitter Rome, peu avant sa mort. Celle-ci a donné lieu à de nombreuses légendes dont une curieuse, faisant mourir le médecin sur les traces des disciples du Christ...

pour en savoir plus