Colloque international

Constantinople réelle et imaginaire (330-1204) - Autour de l’œuvre de Gilbert Dagron

- du mercredi 22 au vendredi 24 mars 2017
au Collège de France
et à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres


Depuis sa thèse sur la Naissance d’une capitale. Constantinople et ses institutions, de 330 à 451 (1974), jusqu’à L’Hippodrome de Constantinople. Jeux, peuple et politique (Gallimard, 2011), la capitale emblématique de l’empire et du monde byzantins a tenu une place centrale dans l’œuvre de Gilbert DAGRON (1932-AIBL1994-2015). Il en a exploré tous les aspects, politiques, économiques, sociaux et religieux. Il a surtout défriché les relations entre la Ville et ses habitants du Moyen Âge dans un livre novateur et sans équivalent, son Constantinople imaginaire. Études sur le recueil des Patria (1984), puis dans L’Hippodrome. À partir de ces acquis et à la lumière des recherches et des découvertes récentes, telles les spectaculaires épaves du port théodosien, les exposés reviendront sur les thèmes de l’urbanisme et de la topographie de Constantinople, ses habitants et leurs cultures, les relations de la capitale avec l’étranger, sa symbolique et son imaginaire.


- Télécharger le programme
- Lire les résumés

Organisé avec le soutien de : AIBL, Collège de France, Orient et Méditerranée, Université Paris Sorbonne, Labex RESMED

Les monuments de l'Hippodrome. Album Freshfield (1574), Fol° 20.