3ème école d’été euro-arabe

du 28 août au 8 septembre
université de Paris I Panthéon-Sorbonne


Les inscriptions à l’école d’été euro-arabe sont ouvertes jusqu’au 15 mai https://ecole3cdc.sciencesconf.org/

Cette manifestation, destinée à des étudiants (master et doctorat) et des chercheurs francophones et arabophones, combinera deux formations parallèles intensives, en langue arabe pour les francophones, et en français langue étrangère pour les arabophones, adaptées aux besoins de la recherche et de la communication scientifique en sciences humaines et sociales.

Outre la formation généraliste en arabe qui sera assurée par Ghalib al-Hakkak (niveau 1), Eugénie Rebillard (niveau 2) et Maamoun Hamad (niveau 3), les étudiants médiévistes pourront bénéficier des formations suivantes :

  • pour les étudiants de niveau intermédiaire en arabe (un an d’étude minimum à Paris 1 ou ailleurs), une initiation à la lecture des sources historiques
  • pour les étudiants de niveau avancé (au moins deux ans d’étude de l’arabe), le séminaire de spécialité, assuré par Sobhi Bouderbala (Université de Tunis) avec le soutien de l’UMR Orient et Méditerranée/Islam médiéval, portera cette année sur la chancellerie islamique des deux premiers siècles en se concentrant sur les différents style des lettres et l’évolution du formulaire. Pour ce faire, Sobhi Bouderbala étudiera à la fois des lettres officielles sur papyrus (Egypte, Palestine, Khurasan), et de l’autre des lettres des grands secrétaires umayyades et abbasides insérées dans les sources littéraires. Le cours inclura aussi une étude sur la formation des secrétaires dans la chancellerie. Comme l’année dernière, la majeure partie du cours sera assurée en arabe, ce qui reste le meilleur entraînement pour se familiariser avec l’arabe des historiens.
  • pour les étudiants arabophones apprenant le français, divers séminaires consacrés au français académique des sciences humaines et sociales
  • pour tous, un atelier facultatif chaque après-midi consacré à l’étude des manuscrits arabes, et assuré par Jean-Charles Coulon, à partir des manuscrits de la BULAC.

Cette année un tutorat personnalisé aux doctorants qui souhaiteraient de l’aide dans la lecture de leurs propres sources. Ce tutorat individuel devrait prendre la forme de 5 séances d’une heure, en compagnie d’un chercheur spécialisé. Il impliquera un supplément aux frais d’inscription (autour de 100 euros).

contact : Eric Vallet (univ. Paris I)