A découvrir

Une exceptionnelle icône du Patriarcat maronite restaurée au Petit Palais

- du 3 au 29 mars 2020
au Petit Palais, salle des icônes Fondation Sisley d’Ornano
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris


Le Patriarcat maronite conserve au Liban une grande icône de la Dormition de la Vierge, prêtée en France il y a deux ans à l’exposition « Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire ». Un constat approfondi de l’icône à cette occasion a montré la nécessité d’une restauration fondamentale. Le Petit Palais, qui conserve le plus important fonds d’icônes en France, a proposé au Patriarcat de conduire ce projet au sein de ses ateliers, tout en initiant une étude historique et technique.

Un témoignage historique et artistique sans équivalent
En éclairant une époque peu documentée, cette œuvre restaurée constitue une nouveauté pour la connaissance du patrimoine des chrétiens d’orient et des Maronites en particulier, catholiques orientaux rattachés à Rome au Moyen Âge.
Par son iconographie issue de l’Orient chrétien, l’icône s’inscrit dans la continuité des fresques médiévales de style byzantin qui ornent nombre de chapelles et églises au Liban, tout en restant la seule icône connue pour le début du XVIe siècle, moment où la région passe sous le pouvoir des Turcs ottomans. Elle suggère que les images de type byzantin ont formé le répertoire commun des différentes Églises du Liban jusqu’au XVIe siècle, y compris chez les Maronites.
Cette Église connaîtra quelques décennies plus tard une latinisation importante qui va l’amener à adopter des images pieuses occidentales, apportées en Orient par les missionnaires européens.

- Pour en savoir plus : http://www.petitpalais.paris.fr/en/node/2643