D. Vera, I doni di Cerere. Storie della terra nella tarda antichità (Strutture, società, economia)

Bibliothèque de l’Antiquité Tardive 36
2020


389 p., 216 x 280 mm
ISBN : 978-2-503-58150-7
Textes en italien, français et anglais

Bien que son œuvre scientifique, aux multiples versants, ne se limite pas à l’histoire agraire romaine, c’est ce thème où son apport a été déterminant et internationalement reconnu que Domenico Vera a retenu pour réunir en un volume homogène des textes dispersés dans des publications souvent difficiles d’accès.
Le travail critique sur les sources qu’il a mené au fil des ans l’a conduit à renouveler radicalement le tableau traditionnellement offert du monde rural tardo-impérial, aux antipodes de l’autarcie postulée par les historiens du XIXe siècle, et à bouleverser la chronologie de sa mise en place. Domenico Vera récuse aussi bien une prétendue rupture de la prospérité agricole italienne au cours des IIe-IIIe siècles qu’une prétendue continuité entre le colonat des IVe-VIe siècles et le servage médiéval, ou la préfiguration, dès l’Empire tardif, du grand domaine carolingien.
Domenico Vera a clairement identifié les trois traits principaux qui différencient les structures agraires de part et d’autre du IIIe siècle : « déconcentration de la production (d’où la prédominance du colonat) » ; « gestion foncière indirecte (d’où l’expansion d’un système de location à plusieurs étages) » ; « concentration de la rente et du surplus entre les mains des propriétaires (d’où le déclin des métiers de la banque et la tendance à la superposition de la grande propriété et du commerce de gros ». L’économie et la société agraire italienne s’organisent désormais autour de deux pôles antithétiques mais non contradictoires : les magnats de la terre et une véritable « peasant society ».
Le présent volume se propose de rendre accessibles à un plus vaste lectorat des textes fondamentaux publiés parfois dans des revues ou des actes de colloques peu diffusés.

Sommaire

Avant-propos. Domenico Vera, une nouvelle écriture de l’histoire agraire (J.-M. Carrié)

Prefazione
Bibliografia di Domenico Vera (1973-2018)

1. Appunti per una storia della proprietà fondiaria nel tardo impero
2. Strutture agrarie e strutture patrimoniali nella tarda antichità : l’aristocrazia romana fra agricoltura e commercio
3. Forme e funzioni della rendita fondiaria nella tarda antichità
4. Simmaco e le sue proprietà : struttura e funzionamento di un patrimonio aristocratico del quarto secolo d.C.
5. Enfiteusi, colonato e trasformazioni agrarie nell’Africa Proconsolare del tardo impero
6. Terra e lavoro nell’Africa romana
7. Conductores domus nostrae, conductores privatorum. Concentrazione fondiaria e redistribuzione della ricchezza nell’Africa tardoantica
8. Schiavitù rurale e colonato nell’Italia imperiale
9. Proprietà terriera e società rurale nell’Italia gotica
10. L’Italia agraria nell’età imperiale : fra crisi e trasformazione
11. Dalla villa perfecta alla villa di Palladio : sulle trasformazioni del sistema agrario in Italia fra Principato e Dominato
12. Padroni, contadini, contratti : realia del colonato tardoantico
13. Le forme del lavoro rurale : aspetti della trasformazione dell’Europa romana fra tarda antichità e alto medioevo
14. I silenzi di Palladio : osservazioni sull’ultimo agronomo romano
15. Massa Fundorum. Forme della grande proprietà e poteri della città in Italia fra Costantino e Gregorio Magno
16. La legislazione sul colonato tardoantico : cui prodest ?
17. I paesaggi rurali nel Meridione tardoantico : un bilancio consuntivo e preventivo
18. L’altra faccia della luna : la società contadina nella Sicilia di Gregorio Magno
19. Essere “schiavi della terra” nell’Italia tardoantica : le razionalità di una dipendenza
20. Questioni di storia agraria tardoromana : schiavi, coloni, villae
21. Imperial estates in Late Roman southern Italy : land concentration and rent distribution
Indice