SYRAB (2009-2013)

Writing and script in the formation of identities in Syriac and Arabic world IIIth-VIIth centuries

Programme SYRAB ANR-09-BLAN-0328-01

Les deux volets du programme SYRAB , volet 1 : Culture syro-occidentale et volet 2 : Arabie s’appuieront sur plusieurs approches thématiques communes :
- établir une géographie de l’écrit, en Syrie comme en Arabie : dans les siècles qui précèdent la naissance de l’islam, l’écrit d’affichage est très répandu dans ces deux régions, dans des langues diverses correspondant à des populations variées. En Syrie, le travail entrepris sur les Inscriptions syriaques, devrait permettre d’établir une géographie de l’écrit syriaque, et de poser la question de sa relation avec une géographie de l’Église syro-orthodoxe. En Arabie, il s’agira d’établir une géographie de l’écrit dans les différentes langues nord et sud-arabiques afin de déterminer leurs aires de diffusion respectives et de mieux définir les dialectes
- le contexte matériel de l’écrit : Il s’agira aussi bien d’étudier les inscriptions dans leur contexte archéologique que de préciser le contexte culturel et social dans lequel se sont élaborées les cultures qui les ont produites : sédentarité et nomadisme, culture des villes et culture des campagnes, lien éventuel entre manifestations écrites et appartenance à un groupe ethnique, social ou religieux.
- les manuscrits comme manifestation culturelle : dans l’histoire des communautés syriaques de l’Antiquité tardive et du haut Moyen-Âge, le livre manuscrit est représentatif d’une appartenance culturelle. Ce ne sont pas les monuments mais les textes qui permettent de distinguer une communauté d’une autre. Pour les corans, il s’agit de s’appuyer sur l’édition des plus anciens témoins du texte pour restituer une histoire de la rédaction du texte coranique en se fondant non sur la Tradition, comme on l’a fait jusqu’ici, mais sur l’analyse de la documentation
- s’intéresser aux écritures : la naissance des écritures syriaque et arabe est encore largement objet de débats. La découverte de documents édesséniens en écriture cursive, au début des années 1990, a remis en cause le schéma de naissance des écritures syriaques. Le travail sur les documents les plus anciens, manuscrits comme inscriptions, devrait permettre d’arriver à un nouveau modèle. De même, l’ensemble de la documentation nabatéenne, syriaque et paléo-arabe doit être prise en compte dans l’étude de l’apparition de l’écriture arabe.

volet 1 : Culture syro-occidentale

Responsables : F. BRIQUEL CHATONNET et M. DEBIÉ

- Inscrire l’écrit dans le monument
Coordination : F. BRIQUEL CHATONNET
Cette tâche a pour objectif essentiel la collecte de toutes les inscriptions syriaques de Syrie (sans doute autour de 200 à 300) dont les plus anciennes remontent au début du Ve siècle, et leur étude dans leur contexte archéologique et architectural.
La découverte à Nabgha et la publication d’une belle mosaïque avec une longue inscription, la plus ancienne datée du corpus syriaque, a conduit à élargir le programme initial et à ouvrir une fouille sur ce site en partenariat avec l’IFPO (Justine GABORIT).
Les inscriptions seront publiées dans le volume 3 du Recueil des inscriptions syriaques
Participants : A. DESREUMAUX, C. FAUCHON, W. KHOURY, B. RIBA

- Le manuscrit, lieu de constitution et d’expression d’une identité
Coordination : A. DESREUMAUX
L’objectif est de poursuivre et achever à la bibliothèque du Patriarcat syro catholique de Charfet le catalogage du fonds Rahmani qui fut rassemblé par un de ses plus savants patriarches et qui comprend plus de 400 manuscrits syriaques et garshounis. Le catalogue de l’ensemble du fonds sera publié en 3 volumes. Il sera complété par une étude sur la reliure syriaque
Participants : D. AIGLE, A. BINGGELI, F. BRIQUEL CHATONNET, C. FAUCHON, R. HAWLEY, M. DEBIÉ,

Juillet 2012 : ouverture de la base de données E-ktobe Manuscrits syriaques

- Les acteurs de l’écrit
Coordination : A. BINGGELI
Cette tâche a pour but de réunir et d’étudier les colophons de manuscrits syriaques comme source de l’histoire religieuse, confessionnelle et culturelle des communautés syriaques. Présents dans les catalogues de manuscrits ces colophons sont dispersés dans diverses publications, il conviendra donc de rassembler cette documentation dans une base de données unique et internationale afin de pouvoir mener à partir de là des études détaillées. Ce travail s’accompagnera de la rédaction d’un manuel de codicologie syriaque
Participants : F. BRIQUEL CHATONNET, A. DESREUMAUX, C. FAUCHON, M. DEBIÉ

volet 2 : Arabie

Responsable L. NEHMÉ

- Le peuplement de l’Arabie et ses aires culturelles (Ier -VIIIe siècles)
Coordination : J SCHIETTECATTE
Cette partie a pour objet l’étude des populations de la péninsule Arabique de l’Antiquité à la veille de l’Islam. Il a pour principal objectif la fabrication d’un outil cartographique, constitué à partir de bases de données archéologiques géoréférencées, qui permettra de visualiser les modalités de l’évolution du peuplement de l’Arabie. Il s’agira notamment d’identifier les lieux d’habitat, les modes de subsistance, les structures hydrauliques et les langues. À terme, cet outil permettra d’identifier les aires culturelles et linguistiques en présence dans la péninsule Arabique à la veille de l’islam, de caractériser l’armature urbaine et de définir la structure sociale des populations.
Participants : G. CHARLOUX, L. NEHMÉ, H. RENEL

- La géographie de l’écrit dans la Péninsule arabique et la formation d’une langue littéraire
Coordination : I. GAJDA
Du 1er millénaire av. J.-C. à l’avènement de l’Islam, la péninsule Arabique est caractérisée par l’existence d’une mosaïque de langues et d’écritures utilisées dans des contextes variés, par des populations et pour des usages différents. Dans cette partie du programme, nous nous proposons d’étudier la géographie linguistique de la péninsule, de voir son évolution dans le temps et dans l’espace et de déterminer si certaines caractéristiques linguistiques, de la langue arabe notamment, se sont diffusées dans les différentes langues (nabatéen, sabéen, etc.).
Les deux objectifs principaux seront :
- la participation à l’élaboration d’une base de données commune des inscriptions sudarabiques (en collaboration avec l’Université de Pise) ;
- l’élaboration d’un nouveau Dictionnaire sabéen, outil qui permettra la comparaison entre les lexiques du nord et du sud de la péninsule 
Participants : M. ARBACH, F. BRON, I. GAJDA, Chr. ROBIN, I. SACHET

- Du nabatéen à l’arabe
Coordination : L NEHMÉ
La manière dont l’écriture arabe s’est développée et l’identification du modèle qui lui a servi de référence ont, depuis une trentaine d’années, fait l’objet d’un débat entre une école qui propose un développement depuis le syriaque et une autre qui propose un développement depuis le nabatéen. Cette tâche vise à démontrer, par l’élaboration d’un corpus de textes nabatéens, tardo-nabatéens et arabes écrits entre le début du IIIe siècle et la fin du VIIe, la filiation entre l’écriture nabatéenne et l’écriture arabe, montrant ainsi que le foyer de naissance de l’écriture arabe – ou l’un de ses foyers – est le nord-ouest de la péninsule Arabique
Participants : R. HOYLAND, M.C.A. MACDONALD, Kh. AL-MUAIKIL, M. AL-MURAYKHI, Chr. ROBIN, S. AL-THEEB

Publications du projet :

Ouvrages et articles publiés dans le cadre du programme ANR Syrab

Ouvrages et rapports

AL-GHAZZI Abdalaziz, Jérémie SCHIETTECATTE, Guillaume CHARLOUX, Rozan AL-KHATIB, Hervé MONCHOT, Michel MOUTON, Marc MUNSCHY, Mathieu NIVELEAU, et Pierre SIMEON, Preliminary report of the First season of the Saudi-French mission in al-Yamāma. Al-Kharj area (20 September-21 October 2011), 2012,
URL : <https://halshs.archives-ouvertes.fr...> .

BRIQUEL CHATONNET Françoise (éd.), Les églises en monde syriaque, Paris, Geuthner, (Etudes syriaques, 10), 2013, (576 p.),
[Actes de la 10e journée d’études syriaques, Paris, novembre 2012].

BRIQUEL CHATONNET Françoise et Muriel DEBIÉ, Sur les pas des Araméens chrétiens  : Mélanges offerts à Alain Desreumaux, Paris, Geuthner, (Cahiers d’études syiaques 1), 2010, 448 p.

BRIQUEL CHATONNET Françoise et Muriel DEBIÉ, Manuscripta syriaca  : des sources de première main, Paris, Geuthner, (Cahiers d’études syriaques, 4), 2015, (450 p.).

BRIQUEL CHATONNET Françoise, Christian Julien ROBIN, et Joëlle BEAUCAMP, Le massacre de Najrân II  : Juifs et chrétiens en Arabie aux Ve et VIe siècles, regards croisés sur les sources, Paris, ACHCByz, (Monographies (Centre de recherche d’histoire et civilisation de Byzance) 32), 2010, 304 p.

NEHMÉ Laïla, Les tombeaux nabatéens de Hégra, Paris, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres  ; Diff. De Boccard, (Epigraphie et archéologie, 2), 2015, 2 vol., (925 p.).

ROBIN Christian Julien et Jérémie SCHIETTECATTE (éd.), Les préludes de l’islam. Ruptures et continuités des civilisations du Proche-Orient, de l’Afrique orientale, de l’Arabie et de l’Inde à la veille de l’Islam., Paris, De Boccard, (Orient et Méditerranée, 11), 2013, (353 p.),
[Issus de la table ronde « Orient à la veille de l’Islam  : évolution du peuplement, IVe-VIIIe siècles », Paris, Collège de France, 17-18 novembre 2008.].

SCHIETTECATTE Jérémie et Michel MOUTON, In the desert margins the settlement process in ancient South and East Arabia, Roma, (Arabia Antica, 9), 2014, (334 p.),
[Cet ouvrage a reçu en 2015 le prix Max Serres décerné par l’AIBL].

Articles de revues et chapitres d’ouvrage

BRIQUEL CHATONNET Françoise, « L’expansion du christianisme en Arabie  : l’apport des sources syriaques », Semitica et Classica, 2010, vol. 3, p. 177‑187,
URL : <http://brepols.metapress.com/conten...> .

BRIQUEL CHATONNET Françoise, « L’inscription de Barmuqqa et la question du bilinguisme gréco-syriaque dans le massif calcaire de Syrie du Nord », dans F. BRIQUEL CHATONNET et M. DEBIÉ (éd.), Sur les pas des Araméens chrétiens  : Mélanges offerts à Alain Desreumaux, Paris, Geuthner, (Cahiers d’études syriaques 1), 2010, p. 269‑277.

BRIQUEL CHATONNET Françoise, « Recherches sur la tradition textuelle et manuscrite de la Lettre de Siméon de Bet Arsham », dans J. BEAUCAMP, F. BRIQUEL CHATONNET et C.J. ROBIN (éd.), Le massacre de Najrân II  : Juifs et chrétiens en Arabie aux Ve et VIe siècles, regards croisés sur les sources, Paris, ACHCByz, (Monographies (Centre de recherche d’histoire et civilisation de Byzance) 32), 2010, p. 123‑141,
URL : <http://halshs.archives-ouvertes.fr/...> .

BRIQUEL CHATONNET Françoise, « SYRAB  : Writing and Script in the Formation of Identities in Syriac and Arabic World (3rd-7th Centuries  ; XI Symposium Syriacum  : Manuscriptr Session », COMST Newsletter, 2012, vol. 4, p. 5‑7, 18‑19,
URL : <http://www1.uni-hamburg.de/COMST/CO...> .

BRIQUEL CHATONNET Françoise, « Introduction  ; Les églises dans les textes », dans F. BRIQUEL CHATONNET (éd.), Les églises en monde syriaque, Paris, Geuthner, (Etudes syriaques 10), 2013, p. 1‑40,
[Actes de la 10e journée d’études syriaques, Paris, novembre 2012].

BRIQUEL CHATONNET Françoise, « Les inscriptions syriaques du Massif Calcaire de Syrie du Nord », dans G. CHARPENTIER et V. PUECH (éd.), Villes et campagnes aux rives de la Méditerranée ancienne  : hommages à Georges Tate, Lyon-Paris, Maison de l’Orient méditerranéen  ; Diff. De Boccard, (Topoi, Supplément, 12), 2013, p. 25‑31.

BRIQUEL CHATONNET Françoise et Alain DESREUMAUX, « L’inscription syriaque », Le martyrion Saint-Jean dans la moyenne-vallée de l’Euphrate : Fouilles de la Direction générale des antiquités à Nabgha au nord-est de Jarablus, Damas, Direction Générale des Antiquités de Syrie, (Documents d’archéologie syrienne 13), 2009, p. 23‑30, pl. 14‑15,
URL : <http://halshs.archives-ouvertes.fr/...> .

BRIQUEL CHATONNET Françoise et Alain DESREUMAUX, « Oldest Syriac Christian inscription discovered in North-Syria », Hugoye  : Journal of Syriac Studies, 2011, vol. 14, nᵒ 1, p. 45‑61,
URL : <http://syrcom.cua.edu/Hugoye/Vol14N...> .

BRIQUEL CHATONNET Françoise et Alain DESREUMAUX, « Syriac inscriptions in Syria », Hugoye  : Journal of Syriac Studies, 2011, vol. 14, nᵒ 1, p. 27‑44,
URL : <http://syrcom.cua.edu/Hugoye/Vol14N...> .

DÉROCHE Vincent et Narmin AMIN ALI, « La fouille de Bazyan (Kurdistan irakien)  : un monastère nestorien  ? », dans F. BRIQUEL CHATONNET (éd.), Les églises en monde syriaque, Paris, Geuthner, (Etudes syriaques, 10), 2013, p. 363‑380,
[Actes de la 10e journée d’études syriaques, Paris, novembre 2012].

DESREUMAUX Alain, « L’épigraphie syriaque du monachisme », dans F. JULLIEN (éd.), Le monachisme syriaque, Paris, Geuthner, (Etudes syriaques 7), 2010, p. 261‑290.

DESREUMAUX Alain, André BINGGELI, et Youssef DERGHAM, « Un manuscrit syriaque maronite d’anaphores antérieur au missel de la Propagande », Parole de l’Orient, 2013, vol. 38, p. 149‑163.

GAJDA Iwona, « Quel monothéisme en Arabie du sud ancienne  ? », dans J. BEAUCAMP, F. BRIQUEL CHATONNET et C.J. ROBIN (éd.), Le massacre de Najrân II  : Juifs et chrétiens en Arabie aux Ve et VIe siècles, regards croisés sur les sources, Paris, ACHCByz, (Monographies (Centre de recherche d’histoire et civilisation de Byzance) 32), 2010, p. 107‑120.

GAJDA Iwona, « Liens entre symboles et divinités dans les inscriptions sudarabiques », dans I. SACHET et C.J. ROBIN (éd.), Dieux et déesses d’Arabie. Images et représentations. Actes de la table ronde tenue au Collège de France (Paris) les 1er et 2 octobre 2007, Paris, De Boccard, (Orient et Méditerranée, 7), 2012, p. 447‑460.

GAJDA Iwona, Mounir ARBACH, et Khalil AL-HAJJ, « Une inscription ḥimyarite de la région de Radaʿ », Raydân, 2013, vol. 8, p. 103‑110,
URL : <http://cefas.cnrs.fr/spip.php?article184> .

GAJDA Iwona et Amida SHOLAN, « A new Ḥimyaritic inscription from Šibām Kawkabān dated to the year 487 of the Himyaritic Era », dans I. GERLACH (éd.), South Arabia and its neighbours  : phenomena of intercultural contacts, Wiesbaden, Reichert Verlag, (Archäologische Berichte aus dem Yemen, 14), 2015, p. 161‑170,
[14. Rencontres sabéennes, Berlin, 2010].

NEHMÉ Laïla, « A glimpse of the development of the Nabatean script into Arabic based on old and new epigraphic material », Proceedings of the Seminar for Arabian studies, 2010, vol. 40, Supplement, p. 47‑88.

NEHMÉ Laïla, « A “Transitional” Inscription from Dûmat al-Jandal », dans G. CHARLOUX et R. LORETO (éd.), Dûma 2. The 2011 Report of the Saudi–Italian–French Archaeological Project at Dûmat al-Jandal, Saudi Arabia, Riyâdh, Saudi Commission for Tourism and Antiquities, 2015, p. 227‑230,
[Paru en 2016],
URL : <https://hal.archives-ouvertes.fr/ha...> .

NEHMÉ Laila, Christian Julien ROBIN, et Uzi AVNER, « A rock inscription mentioning Thaʿlaba, an Arab king from Ghassān », Arabian Archaeology and Epigraphy, 2013, vol. 24, p. 237‑256,
URL : <http://onlinelibrary.wiley.com/doi/...> .

ROBIN Christian Julien, « Introduction  : The development of Arabic as a written language », Proceedings of the Seminar for Arabian studies, 2010, vol. 40, Supplement, p. 1‑3.

ROBIN Christian Julien, « Najrân vers l’époque du massacre  : notes sur l’histoire politique, économique et institutionnelle et sur l’introduction du christianisme (avec un réexamen du Martyre d’Azqīr) », dans J. BEAUCAMP, F. BRIQUEL CHATONNET et C.J. ROBIN (éd.), Le massacre de Najrân II  : Juifs et chrétiens en Arabie aux Ve et VIe siècles, regards croisés sur les sources, Paris, ACHCByz, (Monographies (Centre de recherche d’histoire et civilisation de Byzance) 32), 2010, p. 39‑106.

ROBIN Christian Julien, Jérémie SCHIETTECATTE, Christian DARLES, et Ghassan EL MASRI, « Contribution à une meilleure compréhension de l’histoire de la digue de Ma’rib au Yémen », dans F. BARATTE, C.J. ROBIN et E. ROCCA (éd.), Regards croisés d’Orient et d’Occident. Les barrages dans l’Antiquité tardive. Actes du col:loque, 7-8 janvier 2011,, Paris, De Boccard, (Orient et Méditerranée. Archéologie, 14), 2014, p. 9‑70.

SCHIETTECATTE Jérémie, « L’antique Najrân  : confrontation des données archéologiques et des sources écrites », dans J. BEAUCAMP, F. BRIQUEL CHATONNET et C.J. ROBIN (éd.), Le massacre de Najrân II  : Juifs et chrétiens en Arabie aux Ve et VIe siècles, regards croisés sur les sources, Paris, ACHCByz, (Monographies (Centre de recherche d’histoire et civilisation de Byzance) 32), 2010, p. 11‑37,
URL : <http://halshs.archives-ouvertes.fr/...> .

SCHIETTECATTE Jérémie, « À la veille de l’islam  : effondrement ou transformation du monde antique  ? », dans J. SCHIETTECATTE et C.J. ROBIN (éd.), Les préludes de l’islam. Ruptures et continuités des civilisations du Proche-Orient, de l’Afrique orientale, de l’Arabie et de l’Inde à la veille de l’Islam, Paris, De Boccard, (Orient et Méditerranée, 11), 2013, p. 9‑36,
URL : <http://halshs.archives-ouvertes.fr/...> .

SCHIETTECATTE Jérémie, Abdulaziz AL-GHAZZI, Antoine CHABROL, Guillaume FORTIN, et Eric FOUACHE, « Le peuplement protohistorique et historique de l’oasis d’al-Kharj (province de Riyâd, Arabie Saoudite) », Comptes rendus des séances de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, 2012, p. 1365‑1399,
[Paru en 2014].

SCHIETTECATTE Jérémie, Abdulaziz AL-GHAZZI, Guillaume CHARLOUX, Rémy CRASSARD, Yamandu HILBERT, Hervé MONCHOT, Michel MOUTON, et Pierre SIMEON, « The oasis of al-Kharj through time : first results of archaeological fieldwork in the province of Riyadh (Saudi Arabia) », Papers from the forty-sixth meeting of the Seminar for Arabian Studies held at the British Museum, London, 13 to 15 July 2012, Oxford, Archaeopress, 2013, vol. 43/ p. 285‑308.

SCHIETTECATTE Jérémie et Julien CHARBONNIER, « Les barrages de l’Arabie méridionale préislamique. Architecture, datation et rapport au pouvoir », Regards croisés d’Orient et d’Occident. Les barrages dans l’Antiquité tardive. Actes du colloque, 7-8 janvier 2011, Paris, Paris, De Boccard, (Orient et Méditerranée. Archéologie, 14), 2014, p. 71‑91.

SODINI Jean-Pierre, « Conclusion », dans F. BRIQUEL CHATONNET (éd.), Les églises en monde syriaque, Paris, Geuthner, (Etudes syriaques 10), 2013, p. 541‑568,
[Actes de la 10e journée d’études syriaques, Paris, novembre 2012].

VILLEY Emilie, André BINGGELI, et Flavia RUANI, « E-Ktobe. A Database for Syriac Manuscripts », COMST Newsletter, 2013, nᵒ 5, p. 2‑3,
URL : <http://www1.uni-hamburg.de/COMST/CO...> .