Wakarida - Tigray

Mission archéologique franco-éthiopienne

Recherches archéologiques et épigraphiques dans la région du Tigray, Éthiopie (périodes pré-axoumite et axoumite, Ier millénaire avant notre ère-VIIIe siècle de notre ère). Le site de Wakarida et sa région.

Localisation : 14°16’59"N ; 39°43’32"E ; 2342 m

Wakarida, secteur 1, 2012

- Responsables :
depuis 2015
Iwona GAJDA et Anne BENOIST (CNRS, UMR 5133 Archéorient)

entre 2011 et 2014
Iwona GAJDA - Fabienne DUGAST


- Présentation
Le projet a pour principal objectif de contribuer à l’étude de la transition entre des périodes historiques (préaxoumite,axoumite et post-axoumite), l’étude des types d’installations humaines, de l’urbanisation du pays et de la transformation du milieu naturel.
Bâtiment B, Wakarida, secteur 2 (orthophoto : Olivier Barge / Emmanuelle Régagnon)
Le site et la micro-région de Wakarida ont été choisis comme premier terrain de recherche. Les fouilles et prospections y sont menées depuis 2011. Profondément enfoncé dans la montagne, la région de Wakarida se trouve sur un avant-poste montagneux du plateau du Tigray, d’altitude entre 2 200 et 2 800 m, dominant la dépression de l’Afar à l’est. Wakarida est une agglomération aksumite de taille moyenne, assez densément occupée dans l’Antiquité (IVe-VIIIe siècle de notre ère), située non loin des routes commerciales reliant Axoum à Adoulis, mais à l’extrémité orientale du haut plateau tigréen, à l’écart des centres de pouvoir et des grands axesde circulation. Cette petite agglomération semble s’être développée au coeur d’un territoire occupé dès l’époque pré-aksumite, puisque des habitats datés des IVe-IIIe siècles avant notre ère ont été mis en évidence aux alentours.
Elle forme le cœur d’un terroir agricole densément peuplé (150 sites repérés durant la prospection sur un rayon de 3 km autour de la ville, dont la plus grande partie peuvent être datés des époques pré-aksumites et aksumites).

 Vue du Bâtiment A, Wakarida, secteur 2 (photo J. Charbonnier, 2013)

- Publication des rapports en ligne (HAL SHS)
Statuette acéphale en calcaire, secteur 2 (photo J. Charbonnier, 2013)
- Dugast. F. Gajda, I., “French-Ethiopian project of archaeological and epigraphic investigations in Tigrai region, Ethiopia. Pre-Aksumite and Aksumite period (8th c. BC-AD 7th c.)", 2012, 22 p.
http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00662856/fr
- Dugast. F. Gajda, I., “Le site de Wakarida : prospection géophysique et sondages Rapport de la campagne préliminaire - 24 mars-1er avril 2011”, 2012, 76 p. http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-
00662849/fr/
- Dugast. F. Gajda, I., “Report on fieldwork - First investigation on the site of Wakarida (March 21st - April 2nd 2011)”, 2012, 26 p. (http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00662850/fr/) ;
- Gajda, I., Dugast. F., “Le site de Wakarida, étude du site et approche environnementale. Rapport de la 2e campagne (11 novembre‐15 décembre 2012)”, 2013. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00908115v1
- Gajda, I., Dugast. F., “Le site de Wakarida, étude du site et approche environnementale. Rapport de la 2e campagne (11 novembre‐15 décembre 2012)”, 2013. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00908115v1



- Articles publiés : Cellier avec jarres, Wakarida, secteur 1 (photo : Xavier Peixoto)
- Gajda, Iwona and Dugast, Fabienne, “La région de Makale et les contreforts orientaux du Tigray”, dans Annales d’Éthiopie, 29, 2014, p. 275-277.
- Gajda, Iwona and Dugast, Fabienne, “Contacts between Ethiopia and South Arabia in the first millennium AD : An overview”, dans M. Arbach et J. Schiettecatte (éds), Pre-Islamic South Arabia and its neighbours : new developments of research (British Foundation for the Study of Arabia Monographs No. 16, BAR International Series 2740), Oxford : Archaeopress, 2015, p. 81-96.
- Gajda, Iwona, Benoist, Anne, Antonini, Sabina, Peixoto, Xavier, Verdellet, Cécile, Bernard, Vincent, Barge, Olivier, Régagnon, Emmanuelle, Callot, Yann, “Un site d’époque axoumite sur les contreforts orientaux des hauts plateaux du Tigray. Fouilles et prospections dans la région de Wakarida”, en collaboration avec Anne Benoist, Julien Charbonnier, dans Annales d’Éthiopie, 30, 2015, p. 175-222.
- Benoist, Anne, Charbonnier, Julien and Gajda, Iwona, “Investigating the eastern edge of the kingdom of Aksum : architecture and pottery from Wakarida”, dans PSAS 46, 2016, p. 25-40.

Articles grand public
- Gajda, Iwona, « Le site axoumite de Wakarida », avec la contribution d’ Anne Benoist : « Céramique et chronologie du Tigray oriental », dans Dossiers d’Archéologie, 379, janvier-février 2017, p. 38-43.


Site Armengela, région de Wakarida IVe-IIIe siècle avant notre ère (2015)
- Sites WEB associés
- Blog du Centre français des études éthiopiennes », Addis Abeba, intitulé Un oeil sur la Corne / An eye on the Horn : « Wakarida : recherches sur l’Éthiopie antique / Wakarida : Research on Ancient Ethiopia », 9 mars 2015, http://cfee.hypotheses.org/565
- Blog d’Archéorient 15 octobre 2015, « Recherches sur les civilisations de l’Éthiopie antique : Wakaridaet sa région », http://archeorient.hypotheses.org/4786)

-  Valorisation
Exposition au Musée de Wukro, Tigray, Éthiopie
• Le musée de Wukro, qui a ouvert ses portes octobre 2015, présente une exposition archéologique réunissant les découvertes des différentes missions travaillant dans la région. Une partie de l’exposition permanente est consacré à la mission de Wakarida.

Salle d'exposition du Musée de Wukro. Céramique du site de Wakarida