Membres statutaires   

Marie-Laure MONFORT


Née le 15 05 1953 à Giessen (République fédérale d’Allemagne)
Professeur agrégé de Lettres classiques jusqu’en septembre 2016
1992-94 : Détachement comme conservateur stagiaire à l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSSIB)
1998 : Doctorat en Langue et littérature grecques anciennes à Paris-Sorbonne Paris IV. Titre du mémoire : « L’apport de Janus Cornarius (ca. 1500-1558) à l’édition et à la traduction de la collection hippocratique » sous la direction de Jacques Jouanna
1998-2000 : Détachement comme CR1 au CNRS, ESA Médecine grecque aujourd’hui UMR 8167 Médecine grecque et littératures techniques
2000-2006 : Chargée de cours de latin à l’Université Jean-Moulin Lyon 3
2018 : Prix Zappas de l’Association pour l’encouragement des études grecques ; Prix Alfred Croiset de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
2019 : Licence LLCER chinois à l’Université Jean-Moulin Lyon 3

contact

Publications :

Articles et communications scientifiques

1. « Où en est le catalogue mondial des incunables ? », Bulletin des Bibliothèques de France, 40, 5 (1995), p. 42-49.
http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1995-05-0042-003

2. « Les notes de Cornarius dans l’aldine de Göttingen : une source manuscrite retrouvée », dans I testi medici greci. Tradizione e ecdotica, Atti del III Convegno internazionale, Napoli 15-18 ottobre 1997 a cura di Antonio Garzya e Jacques Jouanna, Napoli, D’Auria, 1999, p. 419-427.

3. « L’histoire moderne du fragment hippocratique Des remèdes », Revue des Études Anciennes, 102, 3-4 (2000), p. 361-377.
http://www.persee.fr/doc/rea_0035-2004_2000_num_102_3_4800

4. « La notion de vulgate hippocratique », Medical Latin from the late Middle Ages to the Eighteenth Century, Proceedings of the European Foundation Exploratory Workshop in the Humanities, Brussels 3 and 4 September 1999, Koninklije Akademie voor Geneeskunde von België, 2000, p. 53-66.

5. « Les traités hippocratiques Épidémies V et VII dans le texte de la vulgate », Würzburger medizinhistorische Mitteilungen, 20 (2001), p.123-139.

6. « Quae quibus medicamenta danda : sur l’interprétation du fragment hippocratique Περὶ φαρμακῶν », Actes du 10ème colloque international hippocratique, Le normal et le pathologique dans la Collection hippocratique, Nice, 6-9 octobre 1999, A. Thivel et A. Zucker éd., Publications de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines de Nice-Sophia Antipolis, 2002, p. 693-708. https://www.academia.edu/13013837/

7. « Le traité hippocratique De videndi acie est-il d’époque impériale ? », Les cinq sens dans la médecine de l’époque impériale : sources et développements, Actes de la table ronde du 14 juin 2001, I. Boehm et P. Luccioni éd., CEROR Lyon 3, Lyon, Diffusion De Boccard, 2003, p. 39-54. https://www.academia.edu/13013876/

8. « L’Oeconomia Hippocratis de Foes », Actes du colloque Lire les médecins grecs à la Renaissance, V. Boudon-Millot et G. Cobolet éd., Collection Medic@, Bibliothèque Interuniversitaire de Médecine Paris 5 – CNRS – Paris 4, De Boccard, Paris, 2004, p. 27-41.

9. « Le Medicina siue Medicus de Janus Cornarius (1556) : une réplique à la Medicina de Fernel », dans Pratique et pensée médicales à la Renaissance. 51e Colloque international d’études humanistes, Tours 2-2 juillet 2007, sous la direction de Jacqueline Vons, Paris, De Boccard, 2009, p. 223-240.

10. « La question épidémique dans le traité De peste de Janus Cornarius (1551) : un aspect de la vulgate hippocratique », Archives internationales d’histoire des sciences n° 162, juin 2009, p. 53-72.
http://dx.doi.org/10.1484/J.ARIHS.5.101824

11. « Massa rotunda caput ou la tête des Huns. Sidoine Apollinaire, Carmen 2, 247 », dans Figures de l’étranger autour de la Méditerranée antique, Actes du Colloque international « Antiquité méditerranéenne : à la rencontre de l’autre. Perceptions et représentations de l’étranger dans les littératures antiques », 12-14 mars 2009, Université de Pau et des Pays de l’Adour, Marie-Françoise Marein, Patrick Voisin et Julie Gallego éd., Paris, L’Harmattan, 2009, p. 285-293.

12. « Le discours scientifique de Panurge », Seizième siècle 8 (2012), p. 255-272.
http://www.persee.fr/doc/xvi_1774-4466_2012_num_8_1_1055

13. « Les noms de la peste à travers la traduction latine du Consilio contro la pestilentia de Marsile Ficin, publiée à Augsbourg en 1518 sous le titre De epidemiæ morbo et le Consilium contra pestem du manuscrit d’Augsbourg 4° Cod. 121 » dans Habiller en latin. La traduction de vernaculaire en latin entre Moyen Âge et Renaissance, Études réunies par Françoise Fery-Hue et Fabio Zinelli, Paris, École des Chartes, 2018, p. 203-223.

14. « Les marginalia du Parisinus Græcus 2219, ff. 82v-103r comme indices d’une proximité scientifique entre Cornarius et Rabelais », L’Année rabelaisienne 3 (2019), p. 455-460.

Ouvrages

Friedrich Schlegel, Sur l’étude de la poésie grecque, traduit et présenté par Marie-Laure Monfort, Paris, Editions de l’éclat, 2012.
http://www.lyber-eclat.net/livres/sur-letude-de-la-poesie-grecque/

Janus Cornarius et la redécouverte d’Hippocrate à la Renaissance. Textes de Janus Cornarius édités et traduits. Bibliographie des éditions cornariennes, Turnhout, Brepols, Collection De diversis artibus tome 95, N.S. 58, 2017.
http://www.brepols.net/Pages/ShowProduct.aspx?prod_id=IS-9782503538037-1

Recensions

Officina Hippocratica. Beiträge zu Ehren von Anargyros Anastassiou und Dieter Irmer hrsg. von Lorenzo Perilli, Christian Brockmann, Klaus-Dieter Fischer, Amneris Roselli, Berlin, De Gruyter, 2011,
dans Lettre d’informations. Médecine antique et médiévale, nouvelle série n° 10, décembre 2011, p.71-81.

The Frontiers of Ancient Science. Essays in Honor of Heinrich von Staden, edited by Brokke Holmes and Klaus-Dietrich Fischer with the assistance of Emilio Capettini (Beiträge zur Altertumskunde, Bd. 338), Berlin – München – Boston, De Gruyter, 2015,
dans Lettre d’informations. Médecine antique et médiévale, nouvelle série n° 12, avril 2015, p. 86-98.

Divers

En ligne depuis 2000 : « Les premières éditions imprimées de la collection hippocratique » http://www.biusante.parisdescartes.fr/histoire/medica/hippocrate.php

En cours de publication

« Claudii Galeni libri novem nunc primum Latini facti, Bâle 1536. Les enjeux philosophiques des premières traductions de Galien publiées par Janus Cornarius » dans La réception de Galien à l’époque de Rabelais, Colloque international organisé par Diane Desrosiers, Claude La Charité, Christopher Lyons et Romain Menini, Montréal, Université McGill, 1er-2 avril 2014.

« Remarques sur un texte débutant par Θεοφίλου καὶ Στεφάνου ἔκ τε Ἱπποκράτους καὶ Γαληνοῦ περὶ τῆς τῶν πυρετῶν διαφορᾶς au f. 82v du Parisinus gr. 2219 » dans Un corpus médical problématique. Les traités attribués à Théophile Protospathaire (VIIe-IXe s. ) et la relecture chrétienne des enseignements hippocratiques et galéniques, Colloque international organisé par Alessia Guarsasole et Caroline Magdelaine, Paris, Université de Paris-Sorbonne, 27-28 novembre 2014.

« ’S’il rencontre femme de semblable temperature’. Le sens de temperatura chez Manardo et sa traduction par Rabelais »
dans François Rabelais et l’œuvre de Manardo, Journées d’étude organisées par Marie-Luce Demonet et Concetta Pennuto, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, Université François Rabelais, Tours, 12-13 mars 2015.

« Les compilations du De differentiis febrium de Galien dans les deux versions de l’Anonyme Sur les fièvres » dans Internationale medizinhistorische Tagung Sammlung und Fragmentierung : Medizinische Kompilationen des Morgen- und Abendlands und ihre Quellen, Charité Universitätsmedizin, Berlin, 30 09 - 02 10 2017, organisée par Mathias Witt.

« La paraphrase d’une traduction arabo-latine du De aere, aquis, locis publiée par Jacques Bogard » dans Quid est modestia ? Mélanges de médecine ancienne en l’honneur de Klaus-Dietrich Fischer édités par Marie-Laure Monfort et Mathias Witt, Medicina nei Secoli, numéro spécial 2019.

Mise à jour le 09 07 2019