Journées des Jeunes Chercheurs

Actes des Journées des Jeunes Chercheurs
préparés par les doctorants

sous l’égide de l’UMR 8167 "Orient et Méditerranée"



En accueillant la publication de la Journée des Jeunes Chercheurs du 14 janvier 2010 sur Le passé et son héritage. Modalités et enjeux dans les sociétés du monde romain et de l’Antiquité tardive coordonnée par les doctorants de l’ED VI (ED 124) Paris-Sorbonne et du centre Antiquité classique et tardive (Umr 8167), l’Umr Orient & Méditerranée a souhaité montrer son soutien et son parrainage à une démarche originale.
La formule sort en effet du cadre habituel des Journées doctorales sous le patronage des universités et centres de recherches et coordonnées par les professeurs et chercheurs au sein des formations doctorales durant les trois premières années de thèse.
Initiées et préparées par les doctorants eux-mêmes, ces « Journées des Jeunes Chercheurs » veulent renforcer les échanges entre étudiants et professeurs en préparant non seulement à l’intervention dans des colloques mais aussi et surtout à l’organisation de manifestations scientifiques. Elles offrent un nouveau cadre à la visibilité de leurs travaux et marquent en cela leur engagement.
Elles se devaient de trouver un écho dans la création d’un support dédié : la publication électronique de leurs « Actes » sur le site de l’Umr Orient & Méditerranée, à raison d’un cycle de 2 ans.

La deuxième journée s’est déroulée le 12 janvier 2011 à l’initiative de Filipe FERREIRA et Caroline LEBLOND, également doctorants de l’ED VI (ED 124] Paris-Sorbonne, sur le thème des « loisirs et plaisirs dans le monde romain et l’Antiquité tardive. Manifestations de l’otium à travers les vestiges, de l’objet personnel à l’équipement public ». Elle verra sa publication courant 2013.

Une troisième journée se profile pour 2017, cette fois à l’initiative de trois doctorantes de l’ED I Paris-Sorbonne et de l’équipe Médecine grecque - Tamara Marti Casado, Maria I. Savva et Jessiva Thoulouse - sur le thème du "traitement : de la notion physique à ses représentations métaphoriques dans l’Antiquité gréco-romaine classique et tardive". Pour toute information, consulter l’appel à contribution



• Le passé et son héritage : modalités et enjeux dans les sociétés du monde romain et de l’Antiquité tardive


- 2011, édité par Nicolas Lamare, Zénaïde Lecat, Elsa Rocca et Morgane Uberti


• L’Otium : loisirs et plaisirs dans le monde romain. De l’objet personnel à l’équipement public


- 2013, édité par Caroline Leblond et Filipe FERREIRA