Séminaire de l’équipe Islam médiéval

Histoire et archéologie de l’Islam de l’Islam médiéval
Les mercredis, 17h-19h
Institut de recherche sur Byzance, l’Islam et la Méditerranée au Moyen Âge (IRBIMMA), 17, rue de la Sorbonne, escalier B, dernier étage, Paris 5e
ou
Colegio de España, Cité Universitaire, 7E Bd Jourdan, Paris 14


Mise à jour : 28 janvier 2019

Le séminaire repose sur une alternance entre séances plénières et des ateliers

Programme du second semestre 2019-2020

  • 5 février (IRBIMMA) : Empire et provinces
    Étienne de la Vaissière (EHESS), Le Khorassan et l’empire : prosopographie d’une intégration (740-840)
  • 12 février (Colegio de España) : Empire et provinces
    Aurélien Montel (Université Lyon 2), La création d’une province de Tingitane : aspects administratifs de la politique impériale des Omeyyades de Cordoue au Maghreb occidental (IVe/Xe siècle)
  • 26 février (IRBIMMA) : Empire et provinces
    Audrey Caire (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Existe-t-il une cuisine iraquienne au Xe siècle ? ;
    Rémy Gareil (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Des savoirs “irakiens” ou “bagdadiens” ? Réflexions sur les représentations des sciences rationnelles au IVe/Xe siècle
  • 4 mars (Colegio de España) : Empire et provinces
    Emmanuelle Tixier du Mesnil (Université Paris X-Nanterre), Comment passer du centre à la périphérie : al-Andalus au XIe siècle ;
    Sophie Gilotte (CNRS – CIHAM), Point sur les connaissances disponibles au sujet des taifas d’al-Andalus

11 mars : Ateliers

  • 18 mars (IRBIMMA) : Actualités de la recherche
    Zacharie Mochtari de Pierrepont (Postdoctoral research Fellow in Arabic Historiography, Ghent University), Intégrer l’apport des humanités numériques dans l’analyse des réseaux du monde musulman médiéval : perspectives et limites
    Maxime Romanov (Universitätassistent für Digital Humanities, Institut für Geschichte, University of Vienna et Senior Research Fellow at “Knowledge, Information Technology, and the Arabic Book” Aga Khan University - London), Complex Tools for Complex Texts : a Digital Analysis of al-Dhahabi’s Ta’rikh al-Islam

25 mars : Ateliers

  • 1er avril (Colegio de España) : Empire et provinces
    Bertrand Hirsch (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), Que sait-on des sultanats islamiques d’Ethiopie et de leurs relations internes et externes (XIIe-XVe siècle) ?

22 avril : Ateliers

  • 29 avril (IRBIMMA) : Actualités de la recherche
    Brigitte Foulon (université Paris 3-Sorbonne Nouvelle), L’écriture de l’espace chez Ibn al-Khaṭīb (VIIIe/XIVe siècle) ;
    Iyas Hassan (université Lumière Lyon 2), Histoire vs fiction ? Éléments de méthode à propos de la tradition damascène de la Sīrat al-Malik al-Ẓāhir Baybarṣ
  • 6 mai : (IRBIMMA) : Empire et provinces
    Eric Vallet (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), La construction d’une mémoire provinciale dans l’Empire islamique : le cas de l’Arabie
  • 13 mai (IRBIMMA) : Empire et provinces
    Sophie Métivier (université Paris 1 Panthéon Sorbonne), La « question provinciale » à Byzance, une histoire occultée
  • 20 mai (Colegio de España) : Empire et provinces [début de séance à 16h30]
    Corisande Fenwick (University College London), Dynamiques régionales et transformations sociales au Maroc durant le haut Moyen Âge (VIe-IXe s.) : réflexions préliminaires à partir du cas de Walīla (Volubilis)
    Chloé Capel (UMR 8167), Todgha (Maroc), Éphémère atelier de frappe des 8e/9e siècles. Réflexion exploratoire sur la place des « petits » centres de monnayage dans l’essor des économies mondialisées

27 mai (Empire et provinces, Colegio de España) : Conclusion commune

Séances plénières : thèmes

1. La construction sociale de l’espace dans l’islam médiéval. Volet 2 : L’empire et ses provinces

  • série Orient islamique :
    Responsables : Sylvie Denoix (CNRS-UMR 8167), Mathieu Tillier (Sorbonne Université) et Éric Vallet (univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
    Lieu : Sorbonne, IRBIMMA, salle de lecture
    dates : 5 et 26 février ; 6, 13 et 20 mai
  • série Occident islamique
    Responsables : Sophie Gilotte (CNRS, CIHAM), Annliese Nef (unv. Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Emmanuelle Tixier du Mesnil (Paris Ouest Nanterre), Dominique Valérian (univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Jean-Pierre Van Staëvel (univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Élise Voguet (CNRS, IRHT).
    Lieu : Colegio de España de Paris, Cité Universitaire
    dates : 12 février ; 4 mars ; 1er avril

Plus personne n’envisage aujourd’hui l’empire islamique comme une entité monolithique relevant de normes administratives communes à toutes les contrées qu’il recouvre, ni même à l’identifier à une forme d’État unique gouverné d’une capitale centrale sans la moindre délégation de pouvoir. Pour autant, sans nécessairement penser en termes de « civilisation », les chercheurs s’accordent à considérer qu’il existe une entité que l’on peut désigner comme « le monde de l’Islam », partageant des cadres cognitifs et conceptuels, des institutions, et même une culture matérielle.
Ce séminaire se donne pour objectif d’appréhender cette entité comme un espace, non pas entendu physiquement, mais comme une construction sociale que nous aborderons ici au prisme de l’empire. Nous nous demanderons ainsi comment s’est élaborée et construite l’intégration des différents régions islamiques à cet empire, entre les VIIe et XIe siècles.

2. Actualités de la recherche

Responsable : Sylvie Denoix (CNRS, UMR 8167)
Lieu : IRBIMMA, salle de lecture
dates : 18 mars ; 29 avril

Ce séminaire a pour ambition de présenter de nouveaux terrains ou des recherches récentes concernant le domaine de l’Islam médiéval. Des chercheurs de différentes générations (des doctorants avancés aux chercheurs seniors), spécialistes de diverses disciplines (histoire, archéologie, histoire de l’art, islamologie, études littéraires...), y présentent leurs travaux afin d’approfondir la connaissance que nous avons des sociétés que nous étudions dans leurs différentes dimensions (productions savantes comme culture matérielle, représentations et pratiques, étude des institutions comme des acteurs sociaux qui les animent).

Ateliers au choix


Dates : 11 et 25 mars ; 22 avril

1. Cartographie du monde musulman
Responsables : Sylvie Denoix (CNRS), Ingrid Houssaye (CNRS), Hélène Renel (CNRS), Dominique Valérian (Paris 1-Panthéon Sorbonne)

La cartographie est un mode particulier de représentation de l’espace, avec ses outils et sa grammaire spécifiques, qui imposent une réflexion épistémologique autant que pratique, c’est donc en quelque sorte un discours sur l’espace. Autant dire qu’en amont, nombre de questions épistémologiques se posent. D’une part, quel que soit l’espace cartographié, le mettre en cartes sous-entend que nous nous représentons cet espace comme ayant une existence intrinsèque, voire une identité propre. On voit immédiatement les arrière-pensées idéologiques et les écueils épistémologiques sous-tendant cette démarche. Cet atelier partira d’une analyse critique des cartes existantes et d’une réflexion autour du projet en cours d’Atlas du monde musulman médiéval. Cartographier un espace a un effet de réel sur nos représentations : sur celles des producteurs de cartes comme sur celles de leurs récepteurs.

Lieu : Sorbonne, IRBIMMA, salle de lecture

2. Sources écrites : Littérature de chancellerie en arabe
Responsable : Mathieu Tillier (Sorbonne Université), Éric Vallet (Paris 1-Panthéon Sorbonne)

Le fonctionnement des administrations étatiques n’est pas régulé par le droit islamique, mais obéit à d’autres normes, définies par le pouvoir et par ses employés, les secrétaires de chancellerie. Dès le Xe siècle, certains d’entre eux entreprirent de rédiger des manuels, principalement destinés à la formation de leurs pairs, dans lesquels ils décrivent l’organisation des bureaux, leur articulation, les procédures administratives, tout en s’interrogeant sur la place de l’écrit. Certains, à l’instar du célèbre Ṣubḥ al-aʿšā d’al-Qalqašandī, proposent même des modèles de lettres tirés des archives des chancelleries. Cet atelier proposera de découvrir ensemble une série de textes extraits de manuels de chancellerie fatimides et mamluks (Egypte), et de lettres de la chancellerie abbasside au Yémen conservées dans l’oeuvre du polygraphe al-Hamdānī

Lieu : Sorbonne, IRBIMMA, petite salle de lecture