Charbel Nassif

Charbel Nassif a soutenu une thèse intitulée :
L’œuvre du peintre alépin Youssef Al-Musawwer. Contribution à l’essor de la peinture religieuse melkite au XVIIe siècle,
le 4 mai 2017, sous la direction de François Baratte.

Résumé

Le prêtre Youssef Al-Musawwer est un peintre melkite alépin du XVIIe siècle qui aurait été initié à la peinture post-byzantine à l’étranger dans une région grecque qui demeure difficile à identifier. Il est le chef d’une descendance de peintres qui s’est poursuivie sans discontinuité jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Son œuvre s’inscrit dans le cadre de la renaissance littéraire du patriarcat melkite d’Antioche. Il était à la fois traducteur, copiste, miniaturiste et peintre d’icônes. Nous comptons dix-sept icônes et cinq manuscrits enluminés de Youssef Al-Musawwer. Notre étude a démontré l’attachement de Youssef Al-Musawwer aux œuvres crétoises conservatrices qui remontent aux XVe-XVIe siècles et qui s’éloignent des influences de la Renaissance italienne. Il s’est également inspiré des modèles iconographiques du Nord de la Grèce, de la peinture arménienne et ottomane ainsi que des ouvrages imprimés occidentaux. Youssef Al-Musawwer eut recours à l’hagiographie et à la liturgie pour créer de nouvelles compositions iconographiques. Il n’était pas par conséquent un peintre imitateur et passif. Ses compositions iconographiques, ses connaissances linguistiques ainsi que ses vastes compétences théologiques et liturgiques font de lui un éminent humaniste du XVIIe siècle qui a marqué l’Église melkite.