Jonathan Cornillon

Jonathan Cornillon a soutenu une thèse intitulée :
La vie économique des communautés chrétiennes aux trois premiers siècles,
le 1er décembre 2017, sous la direction de Jean-Marie Salamito.

Résumé

Notre thèse a pour objectif d’éclaircir les formes et l’esprit de la vie économique des communautés chrétiennes aux trois premiers siècles. Du ministère de Jésus à la fin du IIIe siècle, les chrétiens, dans leur diversité, ont développé des modes de vie particuliers dans lesquels les pratiques économiques, fortement influencées par leur morale, ont joué un rôle majeur. Nous chercherons à éclaircir les modalités de financement de la mission et de la vie communautaire des chrétiens, mais aussi les formes institutionnelles de la gestion de ces aspects économiques ainsi que les formes de solidarité matérielle qui ont été développées par les premiers chrétiens. Dès le ministère de Jésus, une réflexion pratique sur le maniement des richesses a été menée et a produit une organisation économique particulière fortement marquée par un modèle communautaire. La portée d’un tel modèle dans les trois premiers siècles chrétiens doit être évaluée. Nous nous attachons avant tout aux aspects concrets de cette vie économique, pour en comprendre le fonctionnement. Notre étude se fonde essentiellement sur des sources littéraires chrétiennes, néotestamentaires et patristiques, mais aussi sur des sources archéologiques, épigraphiques ou papyrologiques lorsqu’elles sont disponibles.