Laura Ferrigno

Laura Ferrigno a soutenu une thèse intitulée : Vers un nouveau parcours didactique du grec ancien

le 18 janvier 2019

directeur de thèse : Markus Egetmeyer

Résumé

Notre thèse est une étude sur les méthodes didactiques du grec ancien. À travers l’analyse de la crise actuelle de l’enseignement des langues anciennes et de la méthode grammaire-traduction, nous essayons de démontrer qu’aujourd’hui il serait souhaitable d’aller vers des choix didactiques différents. Nous concentrons notre intérêt notamment sur les manuels appelés story-based courses, dont les plus connus sont la méthode Ørberg, le Cambridge Latin Course, Athenaze et Reading Greek. Ces ouvrages sont caractérisés par un récit ininterrompu rédigé en latin ou en grec concernant la civilisation ancienne ; ils proposent une approche inductive de la langue favorisant la lecture cursive et un apprentissage linguistique « naturel ». Nous traitons ainsi l’aspect des pratiques pédagogiques à adopter en classe, aspect qui demeure fondamental pour mettre en œuvre un enseignement cohérent avec ces outils. Des expériences passées (notamment celle de Rouse à la Perse school de Cambridge) mais aussi l’enquête que nous avons menée au liceo classico Francesco De Sanctis de Salerne, révèlent jusqu’à quel point notre enseignement peut être bouleversé et dans quelle mesure les réactions des élèves peuvent changer. Les réflexions issues de notre travail, qui s’adresse en particulier aux enseignant de langues anciennes, visent notamment à permettre une connaissance raisonnée de la méthode natura qui dépasse les préjugés qui souvent l’accompagnent et à en évaluer toutes les potentialités.