Johan Milan-Heude

Johan Milan-Heude a soutenu une thèse intitulée "Vers une linguistique du désir : dire l’union et la chair en grec préclassique (étymologie, lexicologie et sémantique)", le 24 janvier 2020.