Histoire et archéologie de l’Islam médiéval. Séminaire de l’équipe Islam médiéval

Le séminaire repose sur une alternance entre séances plénières et des ateliers

Programme des séances 2023-2024

  • 27 septembre 2023 ( IRBIMMA)  Introduction et Occident

Annliese Nef (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Femmes et familles musulmanes face à l’expansion des Hauteville en Ifrīqiya et de Frédéric II en Sicile (mi XIIe-mi XIIIe)

  • 4 octobre 2023 (IRBIMMA ) Orient

Mohammed Hocine Benkheira (EPHE), La concubine-mère (umm walad) dans le hadith et le fiqh

  • 11 octobre 2023 (IRBIMMA )  Actualités de la recherche 

Sylvie Denoix (CNRS, UMR 8167 Orient & Méditerranée), Guerre et paix, des antinomes ? Études de lexicographie historique

  • 18 octobre 2023 (Colegio de España) Occident 

Nelly Amri (Université de La Manouba), Fils par la chair, fils par l’esprit. La succession du saint au miroir de l’hagiographie – Étude de quelques cas du Maghreb (VIIe/XIIIe-XIe/XVIIe siècle)

  • 25 octobre 2023 (IRBIMMA) Orient

Karen Bauer (Institute of Ismaili Studies, Londres), Parents and children in the Qur’an: Emotional attachments and Qur’anic piety

  • 8 novembre 2023 (IRBIMMA) Orient

Leone Pecorini Goodall (University of Edinburgh), Mothers, daughters, and wives of the Caliphate: bilateral approaches to the Umayyad family

  • 15 novembre 2023 (IRBIMMA) Ateliers
  • 22 novembre 2023 (Colegio de España)  Occident

Inas Bubtana (Université de Benghazi), L’épigraphie libyenne comme source de l’histoire de la famille (si visa)

  • 29 novembre 2023 (IRBIMMA) Ateliers
  • 6 décembre 2023 (IRBIMMA) Actualités de la recherche

Boris James (université Montpellier 2), Les Kurdes sous le règne des Mamelouks : la nostalgie des Ayyoubides

  • 13 décembre 2023 (IRBIMMA)  Ateliers
  • 20 décembre 2023 (IRBIMMA) Orient

Mathieu Tillier (Sorbonne Université) et Naïm Vanthieghem (CNRS/IRHT), Frères et sœurs d’Égypte fatimide : donations et stratégies de succession

  • 24 janvier 2024 (Colegio de España) Occident 

Yassir Benhima (Université Sorbonne Nouvelle), Mariage par rapt, couples en fuite et autres unions atypiques au Maroc à la fin du Moyen âge

  • 31 janvier 2024 (IRBIMMA) Actualités de la recherche 

Maxime Durocher (Sorbonne Université), Le projet CallFront : outils et méthodes pour étudier les calligraphies en caractères arabes des frontières du monde islamique (ontologie, base de données et histoire de l’art expérimentale)

  • 7 février 2024 (IRBIMMA)  Orient

Anna Chrysostomides (Queen Mary, University of London), Islamisation, conversion and Christian-Muslim interreligious families in the central Islamic lands, 750-945 CE

  • 14 février 2024 (Colegio de España)  Occident 

Sébastien Garnier (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Forger l’histoire locale dans une maison de mémoire : l’isnād d’un récit tripolitain sur le temps long

  • 28 février 2024 (IRBIMMA) Ateliers
  • 6 mars 2024 (IRBIMMA) Actualités de la recherche

Ronny Vollandt et Gregor Schwarb (Ludwig-Maximilians-Universität, Munich), L’ERC MAJLIS: traduire la littérature juive en arabe dans le monde musulman médiéval

  • 13 mars 2024 (IRBIMMA) Ateliers
  • 20 mars 2024 (IRBIMMA) Orient 

Julien Loiseau (Aix-Marseille Université), Le sultan Barqūq et les siens. Trajectoires d’une famille circassienne dans le sultanat mamelouk (fin XIVe – début XVe siècle)

  • 27 mars 2024 (Colegio de España)  Occident

Barbara Boloix (Universidad de Granada), Family and Domestic Life in the Nasrid rural world according to the Tuḥfat al-mughtarib by al-Qashtālī (13th century)

  • 3 avril 2024  (IRBIMMA) Ateliers
  • 24 avril 2024 (IRBIMMA)  Orient

Clément Onimus (Université Paris 8 Vincennes-Saint Denis), Famille et fraternité à l’époque mamelouke

  • 15 mai 2024 (Colegio de España)  Occident 

Ingrid Houssaye Michienzi (CNRS, UMR 8167 Orient & Méditerranée), Entre les deux rives… Familles juives et réseaux commerciaux en Méditerranée occidentale XIVe-XVe siècles + Conclusion générale

Description

Séances plénières : thèmes

1. La famille dans le monde islamique médiéval

  • série Orient islamique :

Responsables : Mathieu Tillier (Sorbonne Université), Mathilde Boudier (Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Perrine Pilette (CNRS-UMR 8167).

  • série Occident islamique

Responsables  : Annliese Nef (Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Dominique Valérian (Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Jean-Pierre Van Staëvel (Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Sophie Gilotte (CNRS-CIHAM), Emmanuelle Tixier du Mesnil (Paris Ouest Nanterre), Élise Voguet (CNRS-IRHT).

Lieu : Sorbonne, IRBIMMA, salle de lecture et Colegio de España de Paris, Cité Universitaire

L’histoire de la famille est longtemps restée un angle mort des études sur le monde islamique médiéval. Les structures familiales sont traitées avec force détails dans les traités juridiques, qui entendent notamment régir les liens matrimoniaux, les rapports de filiation, de succession, etc. Bien que les multiples domaines du droit ayant un rapport avec la famille aient depuis longtemps fait l’objet d’études approfondies, leur dimension théorique est parfois difficile à rattacher aux pratiques historiques. L’espace familial est en effet celui de la sphère privée par excellence, un terrain tabou que les sources narratives évoquent à l’occasion, mais en se gardant le plus souvent de le décrire – par pudeur ou par crainte de porter atteinte à l’honneur des individus concernés.

Dans la lignée de l’important renouveau historiographique qui a eu lieu sur le sujet depuis le début des années 2000, le séminaire Histoire et archéologie de l’Islam médiéval propose cette année d’explorer l’histoire de la famille à travers plusieurs prismes. Les intervenants s’interrogeront notamment sur la constitution de modèles familiaux et sur leurs relations aux systèmes normatifs qui se développèrent dans le monde de l’Islam. Ils se pencheront par ailleurs sur la dynamique des rapports au sein des familles : le mariage, les enfants, mais aussi les rapports entre frères et sœurs, les relations de concubinage et de clientèle, les successions, etc

2. Actualités de la recherche

Responsables : Cécile Bresc-Mariani (Sorbonne Université) et Sylvie Denoix (CNRS, UMR 8167).

Lieu : Sorbonne, IRBIMMA, salle de lecture

Ce séminaire a pour ambition de présenter de nouveaux terrains ou des recherches récentes concernant le domaine de l’Islam médiéval. Des chercheurs de différentes générations (des doctorants avancés aux chercheurs seniors), spécialistes de diverses disciplines (histoire, archéologie, histoire de l’art, islamologie, études littéraires…), y présentent leurs travaux afin d’approfondir la connaissance que nous avons des sociétés que nous étudions dans leurs différentes dimensions (productions savantes comme culture matérielle, représentations et pratiques, étude des institutions comme des acteurs sociaux qui les animent).

Ateliers au choix 1er semestre

1. Sciences sociales : L’histoire sociale du monde islamique médiéval au prisme du genre

Responsables : Annliese Nef et Vanessa Van Renterghem (Inalco)

Lieu : Sorbonne, IRBIMMA, salle Islam

Cet atelier vise à fournir aux étudiants de master des instruments pour aborder leurs sources et sujets de recherche, en s’appuyant sur l’apport des sciences sociales. Après une introduction générale à la question du genre en 2022-2023, il s’agira cette année de lire ensemble des études récentes portant sur des exemples précis et de mesurer ce que change dans l’appréhension des problèmes historiques la prise au sérieux des problématiques de genre.

2. Cartographie et topographie

Responsables : Sylvie Denoix (CNRS), Agnès Charpentier (CNRS), Hélène Renel (CNRS), Dominique Valérian (Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Lieu : Sorbonne, IRBIMMA, petite salle de lecture

Cet atelier abordera la cartographie historique selon deux points de vue : d’une part une analyse des cartes existantes, permettant de mieux comprendre certains phénomènes historiques, tant l’espace est constitutif de nos représentations et de nos pratiques. Ainsi, les cartes peuvent être appréhendées comme une aide à la réflexion ou bien pour guider des prospections archéologiques dans le cadre de recherches régionales.

D’autre part, nous considérons que la cartographie historique ne sert pas seulement à localiser les éléments naturels (rivages, fleuves, montagnes…) ou les artefacts (villes, frontières…), mais, de manière plus élaborée, elle a pour fonction de rendre compte de phénomènes sociaux ou politiques. Dans cette optique, au deuxième semestre, Hélène Renel  proposera aux étudiants de produire leurs propres cartes, en rapport avec leur sujet de mémoire.

Trois séances, au second semestre, permettront aux étudiants de s’approprier les méthodes de la cartographie.

Ateliers au choix 2nd semestre

1. Sources textuelles : mariage et divorce en Égypte au Moyen Âge

Responsable : Mathieu Tillier (Sorbonne Université)

Lieu : Sorbonne, IRBIMMA, petite salle de lecture

En lien avec la thématique générale du séminaire, cet atelier proposera la lecture suivie de sources littéraires et documentaires relatives au mariage et à la séparation dans l’Égypte médiévale. Une première séance sera consacrée à des textes relatifs au droit du mariage. Les étudiants apprendront ensuite à lire des contrats de mariage et des actes de divorce édités et inédits.

2. Cartographie historique

Responsable : Hélène Renel (CNRS)

Lieu : Sorbonne, IRBIMMA, salle Islam

La réalisation de cartes historiques nécessite la confrontation des sources textuelles et des fonds de carte disponibles, puis leur concrétisation par un dessin vectoriel. Les séances de cet atelier de cartographie historique seront consacrées à la présentation conjointe des trois logiciels les plus usités : Inkscape, Affinity et Adobe Illustrator. Ces séances se voudront avant tout pratiques, avec des exercices sur le logiciel choisi. Les participants seront invités à amener des documents tirés de leurs propres recherches afin de réfléchir collectivement à leur mise en carte.