Les Églises en monde syriaque

Études syriaques - vol. 10



Les églises en monde syriaque, Françoise BRIQUEL-CHATONNET (éd.),
Paris, Geuthner, 2013 - 24 cm, 578 p.-xx pl.
Études syriaques, vol. 10

ISBN 978-2-7053-3886-2

55 € - en vente à la librairie orientaliste Paul Geuthner et dans les librairies de La Procure ou sur leur site internet

Ce volume qui rassemble les actes de la 10e journée d’études syriaques tenue à Paris en novembre 2012 est consacré aux églises, à la fois monuments et lieux de prière et d’identité des communautés de langue syriaque.

La notion d’« église syriaque » est-elle pertinente ? Y a-t-il un modèle commun aux communautés de langue syriaque, répandu dans son schéma de base dans toutes les zones concernées, et distinct de celui des églises des communautés grecques, arméniennes ou coptes par exemple ? Une deuxième question en découle : à l’intérieur de cet ensemble, la nécessaire diversité est-elle surtout géographique ou liée au rattachement à telle ou telle Église ? Dans une même région, les églises appartenant à des communautés différentes suivent-elles le même modèle ?

L’archéologie des églises orientales n’en est qu’au début de son histoire. Des études monographiques, des fouilles, des synthèses partielles sont nécessaires pour espérer offrir une vue complète. Le but de cet ouvrage est d’abord de montrer l’intérêt de cette question, de faire connaître un patrimoine aujourd’hui menacé, d’attirer l’attention sur la nécessité de le protéger, de le décrire, de l’enregistrer, à un moment où la négligence, la malveillance, les guerres mais aussi des restaurations aussi enthousiastes qu’intempestives le mettent en danger.

Vue panoramique des régions où se développèrent des communautés de langue syriaque et approche régionale mettant en exergue les spécificités liées à la géographie et à l’appartenance confessionnelle ont été associées pour dresser un premier inventaire de ce patrimoine architectural.

Parler d’églises c’est bien sûr parler d’architecture, mais aussi de liturgie et d’appropriation de l’espace par la pratique. Comment a-t-on parlé des églises dans les textes anciens ? Comment la liturgie a-t-elle conditionné le plan architectural ? Comment s’est-elle déployée dans la pierre ? Les églises ne sont pas seulement des bâtiments, elles sont le lieu de vie d’une communauté religieuse, le lieu où elle affirme son identité, où elle se met en scène. Les églises marquent le paysage, mais sont aussi le lieu de réalisation de la vie ensemble et la mise en forme visuelle d’une foi.

Sommaire

  • Introduction, par Françoise Briquel Chatonnet - 1
  • F. BRIQUEL CHATONNET – Les églises dans les textes (p. 11)
  • W. KHOURY & B. RIBA – Les églises de Syrie (IVe-VIIe siècle) : essai de synthèse (p. 41)
  • W. KHOURY & B. RIBA – Appendice : l’église du tell de Ḥassaké (p. 85)
  • W. KHOURY & B. RIBA – Peut-on discerner des modèles reliés à des communautés ecclésiales ou linguistiques en Syrie du Nord ?(IVe-IXe siècle) (p. 107)
  • J.-L. BISCOP – Réorganisation du monachisme syrien autour du sanctuaire de Saint-Syméon (p. 131)
  • L. NORDIGUIAN – Chapelles rurales médiévales dans le territoire du comté de Tripoli (Liban) : essai typologique (p. 169)
  • A. MICHEL – Les églises de la provincia Arabia : particularités de structure et de répartition (p. 197)
  • S. FARÈS – Communauté monastique chrétienne en Transjordanie méridionale : l’église de Kilwa (p. 225)
  • J.-F. SALLES & O. CALLOT – Les églises antiques de Koweit et du golfe Persique (p. 237)
  • E. KESER-KAYAALP – Églises et monastères du Ṭur ʿAbdin : les débuts d’une architecture « syriaque » (p. 269)
  • J. GABORIT & G. THÉBAULT, en collab. avec A. ORUÇ – L’église Mar- Yaʿqub de Nisibe (p. 289)
  • A. HARRAK – « Son architecte est saint Paul » : l’architecture traditionnelle des églises de la Mésopotamie (p. 331)
  • V. DÉROCHE & N. ALI AMIN – La fouille de Bazyan (Kurdistan irakien) : un monastère nestorien ? (p. 363)
  • S. BRELAUD – Un programme de restauration exceptionnelle au nord de l’Irak : les églises du monastère de Rabban Hormizd (p. 381)
  • E. KEY FOWDEN – Des églises pour les Arabes, pour les nomades ? (p. 391)
  • F. HELLOT-BELLIER – Églises de l’Azerbaïdjan iranien et du Hakkari (p. 421)
  • P. G. BORBONE – Les églises d’Asie centrale et de Chine : état de la question à partir des textes et des découvertes archéologiques : essai de synthèse (p. 441)
  • J. THEKEPARAMPIL, Th. KOONAMMAKKAL & A. DESREUMAUX – Les églises des chrétiens de saint Thomas au Kérala (p. 467)
  • A. DESREUMAUX – Les églises, leur architecture et leurs aménagements dans les inscriptions syriaques (p. 491)
  • F. CASSINGENA-TRÉVEDY – Constructions, destructions, inhabitation divine : mystère et vie des églises à travers les écrits des premiers auteurs syriaques IVe -VIe siècle) (p. 521)
  • J.-P. SODINI – Conclusions (p. 541)

Télécharger la table des matières

Voir les autres titres de la collection Études syriaques