Mondes Pharaoniques

Depuis le 1er janvier 2014, l’équipe Mondes pharaoniques de l’UMR 8167 Orient et Méditerranée CNRS est dirigée par Pierre Tallet.

Le 1er janvier 2010, l’UMR 8152 "État, religion et société dans l’Égypte ancienne et en Nubie" avait rejoint l’UMR 8167 "Orient et Méditerranée", créant l’équipe "Mondes pharaoniques", dirigée alors par Dominique Valbelle.

Cette équipe réunit des enseignants-chercheurs, des chercheurs, des ingénieurs et des techniciens du Centre de recherches égyptologiques de la Sorbonne-Paris IV (CRES), d’autres universités françaises et étrangères, mais aussi de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et du Département des Antiquités égyptiennes et soudanaises du musée du Louvre, ainsi que du Conseil Suprême des Antiquités (CSA) égyptiennes et de la National Corporation for Antiquities and Museums (NCAM) soudanaises, spécialistes en archéologie, épigraphie, papyrologie, histoire et histoire de l’art dans la Vallée du Nil et des déserts environnants, en Égypte et au Soudan, aux époques pharaonique, gréco-romaine et chrétienne.

L’équipe "Mondes pharaoniques" s’efforce de développer des recherches sur les institutions égyptiennes - gouvernementales, religieuses ou funéraires - à partir de l’étude de vestiges archéologiques et monumentaux, de l’analyse de programmes iconographiques, d’études prosopographiques et lexicographiques d’institutions et de fonctions et d’éditions d’archives documentaires, et de textes magiques funéraires et religieux. Elle s’intéresse également aux rapports de ces institutions avec celles des pays voisins de l’Égypte, notamment au Proche-Orient et en Nubie.

Une grande part de ces travaux s’effectue dans le cadre d’une vingtaine de missions de terrain (missions archéologiques et documentaires) dont les membres de l’UMR sont responsables ou co-responsables


En Égypte


Au Soudan